top of page

Atelier de lancement du programme DOING RESEARCH en Afrique francophone



Le 22 novembre 2022, GLOBAL AFRICA a participé à l’atelier de lancement du programme Doing Research (DR) en Afrique francophone. Cet atelier, qui s’est tenu du 22 au 24 novembre à l’hôtel Fleur de Lys à Dakar, a été initié par l’initiative Global Développent Network (GDN) afin de partager sur DR et les objectifs que l’initiative compte dérouler pour le renforcement de capacités d’institutions de recherche d’Afrique francophone. Global Africa a été invité à y participer afin de voir dans quelle mesure il est possible d’établir une connexion entre les activités du GDN et celles de Global Africa (GA) pour le renforcement de la recherche en sciences humaines et sociales (SHS) sur le continent africain.


GDN est une organisation internationale publique qui soutient la recherche en SHS de haute qualité, orientée vers les politiques, dans les pays en développement et en transition, afin de promouvoir une vie meilleure. Il soutient les chercheurs en leur fournissant des ressources financières, un réseau mondial, ainsi qu'un accès à l'information, à la formation, à l'évaluation par les pairs et au mentorat.


En 2014, le GDN a lancé “Doing Research” pour étudier d’une manière systèmatique les défis de la recherche en sciences sociales de qualité dans les pays en développement, et les liens entre la production, la diffusion et l’utilisation de la recherche dans les politiques de développement locales. Grâce à une série de résultats (rapports, articles universitaires, articles de blog) et de canaux de diffusion (webinaires internationaux, événements nationaux, le site Web du GDN), le programme génère des connaissances sur les déterminants systémiques de la recherche dans le Sud mondial qui peuvent être stratégiques pour les réformes internationales et nationales. Aprés une phase pilote de deux ans dans 11 pays (2014-2016), le programme a mis en place des évaluations "Doing Research Assessments" (DRA) mises en oeuvre entre 2018-2022, en partenariat avec des institutions de recherche nationales. L’objectif du DRA est de soutenir une évolution vers des politiques de recherche et de renforcement des capacités de recherche fondées sur des preuves, au niveau national et international, en mobilisant les capacités de recherche locales et l'appropriation locale des preuves générées dans le processus.


Actuellement, le programme est en cours d'expansion en Afrique Subsaharienne, et cinq institutions de la région ont été choisies pour être formées à mener des évaluations des systèmes de recherche dans leurs pays, selon la méthodologie DRA. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Mali, et du Tchad.


Cet atelier a permis de réunir les équipes de recherche partenaires identifiées comme Points Focaux Nationaux (PFN), les Conseillers Indépendants, les partenaires et projets externes et l'équipe mondiale de DR au GDN, pour lancer l'expansion du programme en Afrique francophone. L’idée étant de développer une compréhension commune de la façon dont la méthodologie DRA sera adaptée aux contextes de l'Afrique francophone, et de mettre en relation les différents participants (GDN, PFN, Mentors) afin qu'ils puissent développer une relation de travail solide pour soutenir la mise en œuvre de la méthodologie DRA en 2023, et l’utilisation des résultats dans les années suivantes, en dialogue avec des acteurs nationaux et régionaux.


Le programme Global Africa a suscité un vif intérêt auprès des participants, tant il partage un faisceau d’objectifs communs avec Global Développent Network et Doing Research. En effet, Global Africa est un projet d’expression, de diffusion et de renforcement des recherches en sciences humaines et sociales sur le continent africain qui se veut pour ambition de susciter une recherche plus indépendante et rigoureuse, capable d'alimenter une édition de qualité, dans les langues majeures du continent. Fortement adossé et porté par la revue du même nom, le projet soutient les jeunes chercheur-e-s à travers le mentorat, des écoles de méthode, l’appui à la publication, et leur présence dans les scènes intellectuelles majeures.


Cette rencontre a donc permis de poser les jalons d’une possibilité de collaborations intéressantes entre les deux organismes.


bottom of page