Global Africa, la nouvelle revue scientifique africaine

Saint-Louis, le 1er avril 2021 - L’Université Gaston Berger de Saint-Louis au Sénégal (UGB) lance Global Africa, une revue scientifique internationale et pluridisciplinaire, associée à des actions de renforcement de la recherche africaine, soutenue par l’Agence française de développement à hauteur de 1,5 million d’euros. Ce programme mobilisera plus d’une dizaine d’institutions partenaires du continent africain ou françaises.

CP global africaI FR
.pdf
Download PDF • 242KB
CP global africaI EN
.pdf
Download PDF • 214KB







Avec la revue Global Africa, le Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs / Afrique – Diasporas (LASPAD) de l’UGB vise à rendre compte des enjeux politiques, sociaux, économiques, écologiques, technologiques de l’Afrique et du monde.

La revue, plurilingue (français, anglais, arabe et swahili), dont les premiers appels à contribution vont être diffusés prochainement, est dotée des standards internationaux d’évaluation des articles. L’ambition de Global Africa est d’être ouverte, au-delà des sciences sociales, à la science de la durabilité et aux approches pluridisciplinaires.

Elle a été imaginée par un consortium, qui comprend, aux côtés du LASPAD de l’UGB, l’IRD (Institut de recherche pour le développement, France), le Center for Global Studies de l’UIR (Université internationale de Rabat, Maroc) et le LASDEL (Laboratoire d’études et de recherche sur les dynamiques sociales et le développement local, Niger)*. L’Agence française de développement (AFD) apporte pendant quatre ans un soutien au lancement du programme à travers un financement d’1,5 million d’euros pour un budget global de 2,65 millions d’euros.


Un programme de formations et d’événements pour compléter l’offre éditoriale


Parallèlement à la revue, des actions de formation sont programmées pour renforcer l’écosystème de la production et de la diffusion de la recherche africaine : cours en ligne sur l’édition et la publication, à destination des chercheurs comme des professionnels de l’édition ; écoles itinérantes dédiées aux jeunes chercheurs permettant de constituer une communauté d’auteurs ouverte aux enjeux portés par la revue.

L’année 2021 sera aussi marquée par l’organisation d’un colloque et la parution des deux premiers numéros de Global Africa.


Le panorama de la production de savoirs en Afrique est contrasté et paradoxal. Le continent africain produit une très faible part des publications scientifiques mondiales (3,2% seulement en 2016 selon les données de Web of Science) alors qu’il témoigne, diaspora comprise, d’un foisonnement intellectuel. La recherche africaine demeure faiblement financée alors que se jouent en Afrique des transformations qui éclairent et affectent le monde dans son ensemble.


L’édition, la publication et la dissémination de la recherche scientifique africaine sont une préoccupation majeure du LASPAD, conformément aux orientations du Plan stratégique 2021-2025 de l’Université Gaston Berger. Depuis sa création en 2014, le laboratoire de l’UGB est grandement investi en faveur du renforcement de l’écosystème africain de production et de diffusion de la recherche scientifique. Située sur plusieurs niveaux d’intervention, l’action du LASPAD entend contribuer au développement des presses universitaires du continent, au soutien des auteurs et éditeurs scientifiques, et à l’accompagnement des institutions académiques africaines dans la publication et la promotion des savoirs innovants et à fort impact social et environnemental.


La recherche et l’innovation, et plus largement la production et le partage des savoirs, sont au cœur de l’action de l’Agence française de développement. En matière de recherche, l’AFD s’est engagée fortement à travers sa stratégie 2019-2022 à renforcer les partenariats avec les structures de recherche de ses pays d’intervention, notamment sur le continent africain qui concentre la moitié de ses activités. En accompagnant le lancement de Global Africa, elle va plus loin en contribuant à l’ancrage sur le continent de capacités inédites d’édition scientifique de niveau international, et plus largement de valorisation de la recherche africaine et sur l’Afrique.


*L’ambition fédératrice de Global Africa se matérialise plus largement par l’association de neuf autres structures, d’ancrage national (par exemple l’Université de La Manouba en Tunisie, le laboratoire Les Afriques dans le Monde, l’Institut des Mondes africains en France, l’Université virtuelle du Sénégal, l’Institut national de la statistique et des études économiques français, mais aussi The Conversation France) comme continental (par exemple le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique, ou l’African Studies Association of Africa) ou régional (Réseau des journalistes scientifiques d’Afrique francophone).


À propos de l’Université Gaston Berger (UGB / LASPAD)

L’Université Gaston Berger de Saint-Louis au Sénégal, créée il y a plus de vingt ans, regroupe 14 000 étudiants, 315 enseignants-chercheurs et 533 PATS au sein de huit unités de formation et de recherche (UFR), de cinq instituts et deux écoles doctorales. Elle accueille vingt-cinq nationalités différentes et compte plus de deux cent conventions signées avec des universités africaines, américaines, européennes et asiatiques. Le LASPAD est l’un des laboratoires les plus dynamiques de l’UGB, d’une cinquantaine de chercheur·e·s provenant de différentes régions du continent et du monde. Le LASPAD s’intéresse plus particulièrement aux dynamiques contemporaines des sociétés africaines et de leurs diasporas en favorisant la recherche prospective.


À propos de l’Institut de recherche pour le développement (IRD)

L’IRD, établissement public français, porte une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des pays des zones tropicales et méditerranéennes, qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement. Les priorités de l’IRD s’inscrivent dans la mise en œuvre, associée à une analyse critique, des ODD avec pour ambition d’orienter les politiques de développement et de répondre aux grands enjeux liés aux changements globaux, environnementaux, économiques, sociaux et culturels qui affectent la totalité de la planète.


À propos du Laboratoire d’études et de recherche sur les dynamiques sociales et le développement local (LASDEL)

Le LASDEL, laboratoire nigérien et béninois de recherche en sciences sociales créé en 2001 à Niamey, regroupe des chercheurs de renommée internationale. Sa problématique centrale porte sur l’analyse empirique de la gouvernance au quotidien (la délivrance et la gestion des biens et services publics et collectifs). Le LASDEL a développé des interactions fortes avec le monde du développement et une offre de formation réputée.


À propos de l’Université internationale de Rabat (UIR / CGS)

L’UIR, fondée en 2010, se positionne comme une université africaine ayant l’ambition d’un rayonnement mondial. Elle contribue à construire les futures générations de décideurs méditerranéens et africains en leur offrant des formations de haut niveau, conformes aux critères internationaux les plus exigeants. Née de la volonté de répondre aux enjeux économiques, politiques et sociaux des pays de la rive Sud de la Méditerranée, l’UIR a comme ambition de transmettre les savoirs et les valeurs au profit des sociétés de demain et dont le Center for Global Studies joue en ce sens le rôle de cheville ouvrière de premier plan.


À propos de l’Agence française de développement (AFD)

Le groupe Agence française de développement (AFD) met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Composé de l’AFD, en charge du financement du secteur public et des ONG, de Proparco, pour le financement du secteur privé, et bientôt d’Expertise France, agence de coopération technique, il finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus cohérent et résilient.

Nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud. Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les Outre-mer, dans 115 pays et dans les territoires en crise, pour les biens communs – le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable. Pour un monde en commun.



Contacts Presse :


UGB : Fatimatou Dia / contact@laspad.org / +221 78 469 39 31

AFD : Insaf Rezagui / rezaguii@afd.fr / +33 6 32 53 10 75

IRD : Cristelle Duos / cristelle.duos@ird.fr / +33 4 91 99 94 87

LASDEL : Mahaman Tidjani Alou / lasdel@lasdel.net / +227 20 72 37 80

UIR : Farid El Asri / direction.global.studies@uir.ac.ma / +212 530 10 30 79

Posts récents

Voir tout

© 2021 LASPAD