Doctorants

L'équipe du LASPAD est pluridisciplinaire et internationale. Composée de plusieurs dizaines de chercheurs à travers le monde qui partagent les valeurs et les ambitions du laboratoire, elle entend se positionner comme l'une des meilleures expertises au monde sur les sociétés africaines et les grands enjeux contemporains de l'humanité...

arrow&v
Fatou Bintou NIANG

Fatou Bintou NIANG

​Membre temporaire

Science politique

Fatou Bintou NIANG est doctorante en science politique spécialisation Politiques Publiques à l'UFR SJP de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Elle travaille sur le financement des politiques de protections sociales entre les acteurs, les instruments et les objets.

Cheikh Mouhamadou Falilou Mb. FALL

Cheikh Mouhamadou Falilou Mb. FALL

Membre temporaire

Science politique

Cheikh Mouhamadou Falilou Mb. FALL est doctorant en science politique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UFR /SJP). Membre temporaire du Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs Afrique-Diaspora, il travaille sur les politiques publiques sanitaire en l’occurrence la Couverture Maladie Universelle.

Rama Sao DIOP

Rama Sao DIOP

Membre temporaire

Science politique

Rama Sao Diop est doctorante en science politique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UFR /SJP). Membre temporaire du Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs Afrique-Diaspora, elle travaille sur les politiques de protection sociale notamment les programmes de transferts monétaires conditionnels ou conditional cash transfer avec l’exemple du Programme National de Bourses de Sécurité Familiale (PNBSF) au Sénégal.

Abdourahmane LY

Abdourahmane LY

Membre temporaire

Science politique

Abdourahmane LY est doctorant en Droit Public au Laboratoire d’Analyse des Sociétés et Pouvoirs/ Afrique-Diaspora de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Son sujet de thèse porte sur la problématique de la protection de l’enfant en Afrique de l’Ouest : le cas du Sénégal et de la Mauritanie.

Par ailleurs, il est enseignant vacataire en Droit et chargé de l’orientation, des examens et concours au Lycée Privé d’excellence Amadou SOW NDIAYE de Saint-Louis

Cheikh Ahmed Tidiane MBOW

Cheikh Ahmed Tidiane MBOW

Représentant des membres temporaires
Sciences sociales des religions

Sciences sociales des religions

Cheikh Ahmed Tidiane MBOW est doctorant en sciences sociales des religions au Centre d'études des religions (UFR CRAC) de l'Université Gaston Berger de Saint-louis où il est enseignant vacataire. Membre temporaire du Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas (UGB) et diplômé en lettres modernes et sciences sociales des religions, il travaille actuellement sur les représentations de l'environnement chez les mouvements religieux.

Alassane BEYE

Alassane BEYE

​Membre temporaire

Science politique

Alassane BEYE est doctorant en science politique au Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas de l’Université Gaston Berger. Il travaille sur les processus électoraux en Afrique.

Boubou Malick KANE

Boubou Malick KANE



Membres temporaires

Sciences sociales des religions

Sociologue et anthropologue de formation, Boubou Malick Kane est doctorant en sciences sociales des religions au LASPAD. Ses recherches actuelles portent sur les discours socioreligieux dans des contextes de dynamiques sociopolitiques ; et s’inscrivent dans une approche interdisciplinaire centrée sur l’anthropologie, la philosophie et l’épistémologie. Son terrain se situe sur l’axe Sénégal, Mauritanie, Maroc.

Thèmes de recherche : Dynamiques socioreligieuses, Epistémologie de la recherche, Philosophie postmoderne (Derrida), Genre et déconstruction

Hamidou ANNE

Hamidou ANNE

​Membre temporaire

Science politique

Hamidou ANNE est doctorant en science politique au Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas de l’Université Gaston Berger, et diplômé de l'ENA et du Celsa.

El Hadji Ibrahima Kady SARR

El Hadji Ibrahima Kady SARR

​Membre temporaire

Science politique

EHadji Ibrahima Kady SARR est doctorant en science politique au Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Grâce à ses expériences à la Direction Régionale de l’Urbanisme de Dakar et à la Direction Régionale des Finances Publiques de Midi-Pyrénées et Haute Garonne, il a acquis une bonne connaissance des marchés publics, et développé une passion pour la finance publique et la mise en œuvre des politiques économiques, précisément pour les problématiques gravitant autour de la gestion axée sur les résultats et la performance des politiques publiques.

Moïse DIEDHIOU

Moïse DIEDHIOU

​Membre temporaire

Science politique

Moïse DIEDHIOU est chercheur au LASPAD. Après, un cursus à la section d’anglais de l’UFR L.S.H sanctionné par un master (parcours linguistique), il s’adonna aux études de sciences politiques qui lui ont valu un diplôme DEA. Moïse est présentement en thèse de doctorat à l’UFR des sciences juridiques et politiques de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et s’intéresse généralement aux questions casamançaises, d’où le sujet « Femme, organisation politique, dynamiques religieuses, et paix en Casamance », sur lequel il travaille actuellement sous la direction de la Professeure Mame Penda BA.

Gabriel NDOUR

Gabriel NDOUR

​Membre temporaire

Science politique

Gabriel NDOUR est doctorant en science politique au Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas de l’Université Gaston Berger. Titulaire d’une licence, d’une maîtrise et d’un DEA en philosophie respectivement en 2000, 2001 et 2002 ; titulaire d’un Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Secondaire en Philosophie en 2005 et actuellement Professeur de Philosophie au Prytanée Militaire de Saint-Louis et Doctorant en Science politique à l’UGB.

Ndéye Ami DIOP

Ndéye Ami DIOP

​Membre temporaire

Science politique

Ndéye Ami DIOP est doctorante en science politique au Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas de l’Université Gaston Berger. Elle travaille sur les scènes intellectuelles africaines.

Awa DOUCOURE

Awa DOUCOURE

​Membre temporaire

Science politique

Awa DOUCOURE est doctorante en science politique au Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas de l’Université Gaston Berger. Son domaine de recherche porte sur les politiques publiques. Elle est également assistante-enseignante-chercheure en science politique à l’Université virtuelle du Sénégal (UVS).

Khadidiatou DIA

Khadidiatou DIA

​Membre temporaire

Sciences sociales des religions

Khadidiatou DIA est doctorante en sciences sociales des religions au Laboratoire d’analyse des sociétés et pouvoirs Afrique / Diasporas de l’université Gaston Berger. Elle travaille sur la question de la polygynie et de la famille en général dans la société sénégalaise, et s'intéresse également aux thématiques du genre, du voile et du statut de la femme dans les sociétés musulmanes.

Créé en 2014, le LASPAD est un laboratoire de recherche de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, rattaché à l'UFR Civilisation, religions, arts et communication et affilié à l'UFR Sciences juridiques et politiques.

Le LASPAD dispose d’un réseau d’experts seniors et fait partie de différents réseaux internationaux existants. Le laboratoire accueille et travaille avec de nombreux jeunes, doctorants, chercheurs, entrepreneurs, artistes ou acteurs des organisations de la société civile. Dès lors, le LASPAD développe plusieurs dispositifs de mentorat permettant de créer, d’appuyer et d’accompagner des collaborations entre un chercheur senior et un chercheur junior, mais aussi plus généralement entre une personne plus expérimentée et une personne plus jeune dans différents domaines de compétences et d’expertises. 

Le LASPAD accompagne et soutient ses chercheurs juniors et seniors dans le renforcement et l’actualisation de leurs compétences et l’acquisition de nouvelles. Ressources, certification ou diplomation, il existe de nombreuses possibilités de formation en ligne et à distance.

Le LASPAD conduit ses activités à travers les principes du CEA : Community engagement and accountability. L’engagement communautaire et redevabilité reconnaît et valorise les membres de la communauté en tant que partenaires égaux. Cela permet de nous assurer que leurs opinions sont intégrées de la conception à la réalisation d’une activité.