Assises nationales du Sénégal

laspad LOGO SLOGAN FINAL (1).png

Présentation

Les assises nationales du Sénégal se sont tenues du 1er juin 2008 au 24 mai 2009. Sur une période de onze mois, sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora, à travers des consultations citoyennes, elles ont constitué un espace de débats autour de questions sociétales sénégalaises. Il s’agissait pour ses initiateurs de : « trouver une solution consensuelle, globale, efficace et durable à la crise multidimentionnelle (éthique, politique, économique, sociale et culturelle) qui sévit dans le pays ». La réflexion et les concertations menées dans le cadre des 8 commissions thématiques ainsi que les consultations citoyennes organisées dans les 35 départements du Sénégal et dans la diaspora sénégalaise (France, Etats-Unis d’Amérique, Canada), avaient quatre objectifs : 1. faire l’état des lieux dans les différents domaines et secteurs de la vie nationale ; 2. proposer des éléments d’orientation des politiques publiques nationales ; 3. réfléchir sur les conditions de refondation non seulement de l’Etat et des institutions, mais aussi de l’économie et de la société, en vue d ́atteindre les objectifs visés ; 4. fournir l’esquisse d’un nouveau projet de société partagé pour le Sénégal. Dans leurs intentions programmatiques, les assises nationales sénégalaises ont ainsi été une tentative de reconstitution et de consolidation d’un espace public transcendant les clivages politiques, les intérêts économiques et les appartenances ethnico-religieuses. 

Cet événement génésique et inédit dans la vie politique sénégalaise adresse, néanmoins, aux observateurs, analystes et décideurs, des interrogations complexes sur les problématiques des espaces publics / espaces communs dans les sociétés africaines en forte mutation. 

En effet, l’expérience des Assisses nationales du Sénégal a-t-elle constitué une expérience politique inédite ou un simple avatar des conférences nationales africaines ? A-t-elle constitué une dynamique de désamorçage des tensions politiques et sociales et promu un projet éthique qui a permis de réinventer un vouloir vivre ensemble ? A-t-elle véritablement permis une authentique participation du citoyen ordinaire au débat politique traditionnellement monopolisée par les élites (acteurs politiques, intellectuels, société civile) ? A-t-elle garanti une extension du territoire du politique avec l’intégration de la diaspora et des espaces périphériques de la nation ? Est-il possible de retracer sa dynamique et ses résultats en déterminant si et dans quelles mesures, elle reste porteuse de leçons assimilables ailleurs dans le contexte africain en cours ? 

Quelle que puisse être sa fortune actuelle ou à venir, l’expérience des Assises nationales au Sénégal offre un cadre historique et pratique pour repenser les expériences africaines de production de la modernité politique et de refondation culturelle. C’est pourquoi, par une approche pluridisciplinaire ce projet a approfondi ces différentes interrogations et leur  a apporté des réponses co-produites en collaboration avec les principaux animateurs des Assises. 

Le projet a été financé par The United States Institute of Peace (USIP) an independent, nonpartisan institution established and funded by Congress to prevent, mitigate, and resolve conflict without violence.

 
 

Équipe

  • Lead researcher,

    • Pr. Mame-Penda BA, politiste, Coordonnatrice du projet. Elle a assuré la responsabilité scientifique de la recherche 

  • Deux responsables du volet documentaire et informatique

    • Dr. Abdourahmane Seck, anthropologue et historien

    • Dr. Rachid Id Yassine, sociologue et webmaster

  • Un chargé des relations avec les parties prenantes et acteurs majeurs des Assises nationales

    • Dr. Mohamadou Boye, Docteur en droit, rapporteur de la diaspora lors des Assises Nationales

  • Deux spécialistes des questions de dialogue politique, socioculturel et économique 

    • Dr. Blondin Cisse, philosophe

    • Pr. Felwine Sarr, économiste

  • Un interprète-traducteur

    • Dr. Ibrahima Sarr, sociolinguiste, traduction des documents et interviews en anglais et en wolof

  • Des doctorants 

    • Pape Fara Diallo, Awa Doucouré, Mouhamed Ba, Khadidiatou Dia, chargés des enquêtes

  • Une assistante administrative et financière du projet

    • Khadidiatou Dia.

Publications

  • 1.     Peaceworks "National Dialogues in Peacebuilding and Transitions: Creativity and Adaptive Thinking.

  • 2.     La version Française du livre QUE JE JOINS EN PDF

  • 3.     Communication sur Amadou Mahtar Mbow et les Assises nationales QUE JE JOINS EN PDF

 

Ressources

 

Liens